Toutes les infos sur les plantes carnivores disponibles sur internet

Accueil > Culture > Conditions de culture

Conditions de culture

L'exposition

Certaines plantes carnivores demandent du plein soleil et elles prendront de jolies couleurs sous ces rayons. Attention toutefois aux températures qui peuvent devenir très élevées en plein soleil : optez pour des endroits aérés.

D'autres demandent une exposition mi-ombre, comme les cephalotus, pinguiculas, etc. Une solution est de les mettre à un endroit à forte luminosité la journée avec du soleil direct 1 ou 2 heures le matin ou en fin d'après-midi lorsque le soleil est moins fort. Dans ce cas, vos plantes prendront quelques couleurs sans brûler. Mais je vous conseille d'observer leurs développements et adapter leurs emplacements : si elles reçoivent trop de soleil direct, certaines feuilles bruniront et vos plantes resteront petites.

La lumière d'origine artificielle est très utile en hiver en plus de la lumière du jour. Elle vous permettra de compléter la faible luminosité de cette période et d'éviter de perdre des plantes. Si c'est la source unique de lumière, vos plantes resteront définitivement vertes.

L'eau

Les plantes carnivores vivent dans des sols très pauvres en sels minéraux et autres éléments nécessaires à leur survie. En plus des insectes qu'elles attrapent, elles puisent ces ressources dans l'eau. Cependant elle ne doit pas non plus en comporter trop au risque de tuer la plante : il faut donc aux plantes carnivores une eau de qualité.

Retrouvez plus d'infos dans la rubrique "Entretien régulier".

La température

Il est important de suivre les indications de température, notamment pour certaines espèces très délicates. Elles représentent les conditions de température dans lesquelles les plantes poussent à l'état naturel et est un élément à ne pas négliger pour obtenir des plantes en bonne santé.

Cependant, de manière générale, elles peuvent résister à des écarts de température s'ils ne s'étalent pas sur une longue durée.

L'alternance des températures été/hiver permet notamment à la plante de passer en état de sommeil en hiver et lui procurera une longévité plus élevée sur le long terme.

L'humidité / L'hydrométrie

L'humidité ou l'hygrométrie (mesure de l'humidité dans l'air) est un élément clé et sensible, notamment pour les plantes qui produisent du mucilage telles que les droseras.

En intérieur, il faut éviter de placer la plante près des sources de chaleur (telles que les chauffages) qui rendent l'air particulièrement sec. En extérieur, choisissez des endroits à l'abri du vent.

Pour augmenter l'hygrométrie, vous pouvez :

  • Agrandir le pot de la plante
  • Planter de la shaigne vivante à la surface du sol, celle-ci augmentera l'humidité au pied de la plante
  • Mettre une soucoupe large en dessous du pot et y mettre des boules d'argile qui favorisent l'évaporation
  • Mettre les plantes exigeantes dans une serre
  • Ajouter un brumisateur et/ou une cascade dans la serre de la même manière que les terrariums tropicaux
Dans tous les cas, ne vaporisez pas de l'eau directement sur les plantes (sauf Nepenthes).

C'est ici que vous devez exercer vos talents de cultivateur et trouver le bon compromis : si vous mettez vos plantes en serre, vous aurez vite des pics de température sous le soleil. Si vous les mettez à l'abri du soleil, vous aurez une bonne humidité et une bonne température mais vos plantes risqueront de ne pas ou peu se développer.

En terrarium

Il est très tentant de créer un terrarium spécial plantes carnivores. Telle que la serre, vous y maitrisez toutes les conditions de culture et vous aurez un bout de forêt tropical chez vous ! Avant de vous lancer, pensez aux points suivants pour réussir votre culture :

  • N'exposez pas le terrarium au soleil ou il deviendra une véritable fournaise !
  • Choisissez des plantes avec une exposition ombre ou mi-ombre. Les plantes de type plein soleil resteront définitivement vertes et pousseront très lentement voire mourront.
  • Profitez du terrarium et votre maitrise totale de l'environnement pour y cultiver des droséras et pinguiculas, très demandeuses en hygrométrie.